top of page

Comment continuer de cutter en vacance?

Dernière mise à jour : 30 juin 2022

La plus grande peur de tous les amateurs de fontes est de perdre ses résultats en vacance... Pourtant, il y a moyen de profiter de ses vacances en conservant ses résultats, sans virer fou, il s'agit d'être stratégique et logique! On s'entend... si t'es en prep de compétition, lit cette article pour ton voyage de offseason ahahaha!!!

La pandémie tire à sa fin. La zone verte approche partout au Québec. Le bonheur s'empare de nous et maintenant vient le temps où on retrouve une sorte de « liberté » qui, il n'y a pas si longtemps, semblait si lointaine. Qui dit liberté dit aussi vacances! Alors, tu te demandes toi aussi comment continuer à cutter et ne pas mettre un frein dans la roue de tes résultats même en vacances?

Le meilleur moyen d'avoir des résultats est de transformer son mode de vie au complet. Donc, si le fait de bien manger et de bouger en voyage feel comme un fardeau, il y a du travail à faire au niveau de ton mindset.

Voici nos 5 trucs qui t'aideront à garder ta shape:


1. Maximise ton apport en nutriments en réduisant ton nombre de repas mais aussi en augmentant tes portions par repas. Ce que ça veut dire c'est que si par exemple tu mangeais 6 repas par jour auparavant et que maintenant tu pars en voyage et tu aimerais profiter au maximum du temps que tu as lors de ton voyage, réduit ton nombre de repas et augmente tes quantités pour venir atteindre le même apport que tu aurais eu avec 6 repas. Cela va te permettre d'avoir plus de temps pour profiter de ton voyage et de te sentir plus rassasié après tes 3 ou 4 « gros » repas.

2. Planifies ta nourriture d'avance. Tu t'en vas hiker? Passe à l'épicerie avant et amène-toi un lunch santé. Tu t'en vas en bateau? Fais-en tout autant. Tu t'en vas à la ronde faire des manèges toute la journée? Amène un bon repas santé et manges le avant d'entrer dans le parc puis hydrate-toi le plus possible lorsque tu es sur place pour ne pas confondre la faim avec la gourmandise. Il devient extrêmement plus facile pour quelqu'un de céder aux foodtrucks, à la barbe à papa et aux hotdogs si tu as le ventre vide.

3. Tu ne veux pas être strict et te mettre à calculer les calories et nutriments pour chaque aliment ingéré? C'est normal, t'es en vacances. Au lieu, fait des choix santé. Quels sont les choix santé à faire? Prendre des aliments qui ont un apport calorique bas par rapport à leur quantité (ex: un melon d'eau contient 30 calories par 100 grammes). Au lieu de te bourrer de chips, bourre toi d'aliments comme le melon d'eau qui n'auront pas un gros impact même si tu en manges en grande quantité. Cependant, assure- toi d'avoir de la diversité dans tes choix alimentaires. Si tu décides de manger 3 repas par jour par exemple, assure- toi que chaque repas contient un bon apport en fibres alimentaires, en protéines et en carbs. L'erreur la plus commune lors de voyages est que les gens ingèrent un peu de n'importe quoi ici et là sans vraiment réfléchir à l'impact que la nourriture aura sur leur digestion. Une mauvaise digestion peut très facilement rendre un beau voyage moins beau. Au lieu, priorise des aliments qui sont le moins transformés possible. Comment le savoir? Lis la liste d'ingrédients. Moins l'aliment a d'ingrédients, moins il a de chances d'être lourd sur le système digestif.

4. Tu es en voyage et tu veux te permettre des cheat meals ici et là? D'accord mais fais des choix judicieux au lieu de donner de la tête partout en même temps. En voyage tu auras souvent accès à de l'alcool, des grignotines, des restos et du dessert. Tu planifies manger du dessert ce soir au souper qui est planifié au resto? Alors essaie d'y aller mollo sur les mimosas et les croissants en matinée. Au final mon truc revient simplement à ne pas cheat durant le jour pour se permettre le cheat qu'on sait qui s'en vient en soirée ou vice-versa ne pas cheat en soirée si on a cheat en matinée. Ainsi, tu ne termines pas ta journée en ayant consommé 5000 calories au-delà de ce que tu as dépensé durant la journée. Tout revient simplement à avoir conscience d'avance de ce qui s'en vient. On entend souvent la citation «fail to prepare and prepare to fail». Cette dernière est tout aussi vraie lorsqu'en voyage. Rester conscient de ce qu'on ingère saura limiter les « dégâts » et te permettra de passer un beau voyage sans se sentir comme si on avait effacé tous les efforts du passé qu'on a mis avant de partir.

5. Ça peut sembler simple mais pourtant la majorité des gens l'oublient. BOUGES. Tu es en vacances et tu veux en profiter au maximum en te sentant le mieux possible. Il est vrai que tu risques de ne pas avoir accès à un gym ou de ne pas vouloir aller au gym après une journée au spa par exemple. Reste-t-il qu'il y a plein d'autres alternatives qui sauront te faire sentir super bien et bouger. Tu t'en vas visiter une nouvelle ville? Marche, marche, marche, marche, marche. Le NEAT (non-exercise activity thermogenesis) représente la très grande majorité des calories que tu brûleras en une journée. Plus tu fais des activités de « non exercice » tel que de la simple marche, plus ta dépense énergétique augmentera et plus tu risques d'être dans un déficit calorique à la fin de la journée. Les gens accordent souvent une énorme attention aux calories dépensées lors de leur entraînement sans réaliser que la majorité des calories seront brûlées durant les activités quotidiennes en dehors du gym.

Bref, les opinions peuvent varier d'un individu à l'autre selon ses objectifs mais reste-t-il que des vacances ne sont pas pour autant synonyme de laisser aller. Le meilleur moyen d'avoir des résultats est de transformer son mode de vie au complet. Donc, si le fait de bien manger et de bouger en voyage feel comme un fardeau, il y a du travail à faire au niveau de ton mindset. Au final, les résultats sont les tiens et tu en fais ce que tu veux. Veux-tu partir en vacances une semaine et perdre tout le progrès que tu as fait dans les derniers mois? Rappelle-toi de l'entraînement hyper difficile que tu as fait il y a quelques semaines où tu avais tellement mal que tu as presque vomis. Qu'arrive-t-il de cette souffrance si au final tu vires au « laisser-aller » en vacances?



/ Coach Pat

Team Allard Training System




43 vues0 commentaire

Comments


bottom of page