top of page

Les BCAA ou les EAA?

Depuis la popularisation des EAA sur le marché, il est parfois difficile de faire son choix quand vient le temps de faire l'achat de ces suppléments

Parmi les 22 acides aminés que contiennent les protéines, il y a les neuf acides aminés essentiels. La particularité des acides aminés essentiels, qui les rend si essentiels, est que l’on peut produire d’autres acides aminés à partir de ceux-ci. De plus, ils sont dits essentiels ou indispensables, car ils ne peuvent être synthétisés de novo par l’organisme ou de façon insuffisante. Alors, ils doivent être apportés par l’alimentation et sous forme de supplément.

Les EAA, contrairement au BCAA, contiennent les neuf acides aminés essentiels. Précédemment, nous avons vu que les BCAA contiennent trois de ces acides aminés. En somme, dans les EAA, parmi les neuf acides aminés essentiels se retrouvent les BCAA.

Avant de faire un choix entre BCAA et EAA, il est important de bien comprendre la composition de chacun ainsi que ce qu’ils permettent d’apporter à notre pratique de la musculation.


Alors voici comment comprendre pour bien choisir


Tout d’abord, dans les protéines, nous retrouvons 20 acides aminés naturels différents aussi appelés acides aminés protéinogènes. En principe, il existe également deux autres acides aminés, mais ceux-ci proviennent de mécanisme beaucoup plus complexe.


Parmi ces 22 acides aminés, il y a les neuf acides aminés essentiels, soit le tryptophane, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucine, l’isoleucine et l’histidine. La particularité des acides aminés essentiels, qui les rend si essentiels, est que l’on peut produire d’autres acides aminés à partir de ceux-ci. De plus, ils sont dits essentiels ou indispensables, car ils ne peuvent être synthétisés de novo par l’organisme ou de façon insuffisante. Alors, ils doivent être apportés par l’alimentation et sous forme de supplément.


Lorsque ces acides aminés sont assemblés en longue chaîne, ceux-ci constituent une protéine. Les acides aminés définissent donc la nature de cette protéine. Un acide aminé comprend cinq sous-unités, et quatre d’entre elles sont similaires d’un acide aminé à l’autre. Ce qui différencie les acides aminés est le groupement radical qui va dicter la nature du composé organique (l’acide aminé). D’où l’importance de savoir pourquoi il est avantageux d’avoir un bon apport en acide aminé et de comprendre leurs différents rôles.


Qu’est-ce que des BCAA ?

Les BCAA sont une association de trois acides aminés essentiels permettant de limiter le catabolisme et d’améliorer la synthèse des protéines. La leucine, l’isoleucine et la valine sont les trois acides aminés essentiels ramifiés que l’on retrouve dans les suppléments de BCAA. Parmi ceux-ci, la leucine se retrouve comme étant la vedette des BCAA. Bien qu’elle joue aussi un rôle clé sur le métabolisme et sur la synthèse de protéine comme les deux autres, elle a une fonction spécifique. En effet, la leucine est l’acide aminé qui va particulièrement activer la voie de signalisation du complexe mTORC1. Ce complexe va grandement diriger, une fois activer, la synthèse des protéines en régulant la traduction génétique. Le complexe mTORC1 a plusieurs fonctions cellulaires indispensables de sorte à rendre la leucine tout aussi indispensable.


Pourquoi consommer des BCAA ?

Les BCAA sont consommés dans le but de provoquer le processus de synthèse des protéines. Habituellement, les consommateurs pratiquant la musculation les utilisent autour de l’entrainement, pendant ou après dans le but d’éviter la dégradation du muscle dû à l’effort. Alors, l’objectif principal d’employer les BCAA comme suppléments est de limiter la perte de muscle afin de favoriser le gain musculaire.


Qu’est-ce que des EAA ?

Les EAA, contrairement au BCAA, contiennent les neuf acides aminés essentiels. Précédemment, nous avons vu que les BCAA contiennent trois de ces acides aminés. En somme, dans les EAA, parmi les neuf acides aminés essentiels se retrouvent les BCAA. Avec tous les acides aminés essentiels dans le même panier, nous avons donc toutes les fonctions que ceux-ci peuvent nous apporter. Dans les BCAA nous avions déjà une vedette, et bien dans les EAA nous pouvons ajouter sur le tapis rouge la méthionine. Celle-ci compte plusieurs fonctions notamment lors de la biosynthèse des protéines. La biosynthèse est l’ensemble des processus biochimiques permettant aux cellules de produire leurs protéines à partir de leurs gènes. La méthionine joue un rôle important dans cette biosynthèse puisque toutes les chaînes protéiques démarrent par l’incorporation de cet acide aminé. En d’autres mots, il n’y a pas de protéines produites dans le processus de traduction s’il n’y a pas de méthionine. Alors, il est évident qu’une carence en méthionine peut avoir des impacts majeurs sur l’organisme.


Pourquoi consommer des EAA ?

L’absorption rapide des EAA peut être bénéfique autour de l’entrainement lorsqu’on veut favoriser la récupération et la croissance musculaire. Les EAA peuvent être prises avant la séance de musculation afin de compenser les acides aminés perdus lors de celle-ci. Par contre, le moment le plus intéressant pour la prise de EAA, tout dépendamment des buts, pourrait être après l’entrainement lorsque l’organisme a détruit une bonne quantité d’acides aminés. Dans le but de favoriser au mieux la construction musculaire et la récupération.


De notre côté, nous utilisons souvent les EAA chez les personnes qui sont dans

l’obligation de s’entrainer à jeun n’ayant pas le temps de déjeuner. Une bonne façon

d’optimiser l’entrainement est d’utiliser les EAA en complément avec les suppléments de

carbohydrates. Nous suggérons la consommation de ceux-ci débutant quelques instants

avant l’entrainement et se terminant pendant.


BCAA ou EAA ?

Il s’agit d’une question très générale comprenant le fait que ceci peut s’avérer être un choix personnel selon nos objectifs et notre mode de vie. Beaucoup de facteurs sont à prendre en compte, notamment notre alimentation. À cet effet, les personnes végétariennes, pressées ou ceux qui peinent à consommer suffisamment de protéines devraient considérablement penser à opter pour les EAA. Tandis que les BCAA s’adressent plus aux sportifs qui consomment leur quota de protéines. Cependant, la différence entre les EAA et les BCAA est significative puisque les EAA comprennent les neuf acides aminés essentiels et que les BCAA n’en apportent que trois. Bref, ces deux suppléments vont généralement avoir les mêmes fonctions, mais comme l’EAA contient tous les acides aminés essentiels, il pourrait être considéré comme plus effectif.


Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter l'équipe, il nous fera plaisir de vous aider!


/ Coach Jimmy

Team Allard Training System




111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page