top of page

Le bodybuilding, c'est difficile!


Le bodybuilding ce n'est pas facile, c'est fucking pas facile! 


Comme certains le savent, je suis en fin de préparation de compétition, aujourd'hui à 3.5 weeks out du National et comme on dit, c'est là que tout se joue. C'est à partir de 4 weeks out que la vraie ¨game¨ commence! À 20 weeks out, 15, 10, 8 weeks out c'est facile de se dire en prep: manger ses meals, faire son cardio et se rendre au gym pour pousser.


Par contre, ce qui fait la différence, c'est quand tu es brûlé de tes cardios, que tu as encore le ventre vide après avoir mangé ou parfois c'est encore pire parce que tu as goûté de la nourriture et que ça t'ouvre l'appétit plus qu'autre chose... et finalement, le plus difficile, c'est de te rendre au gym et devoir pousser de la fonte, parce que notre sport ce n'est pas seulement de dieter, mais de construire, ou du moins entretenir du muscle. Ça c'est du bodybuilding!


C'est la réalité de notre sport parce qu'on pousse notre corps à ses limites et pour être franc, le corps est vraiment tolérant à la douleur et c'est stupéfiant parfois de voir ce qu'on peut endurer. Par contre, je ne suis pas en train de vous dire que vous devez être au seuil de la mort pour compétitionner, mais ce que je réalise avec le temps, c'est qu'on oublie qu'il s'agit d'un sport extrême. On oublie qu'on doit vraiment pousser notre corps dans les derniers moment d'une prep. Et ce que je déplore aujourd'hui, c'est qu'on vend beaucoup notre sport comme si c'était accessible à tous et qu'il s'agit que de se mettre en shape et d'aller sur un stage avec une couche de tanning.


Homme qui s'entraine au gym, bodybuilding


C'est quoi, être en shape?


Être en shape, c'est relatif à chaque personne et c'est accessible à tous. Tout le monde peut être en shape, au sommet de sa shape avec sa propre génétique, ses propres restrictions physiques...mais avoir une shape de stage compétitive, ce n'est pas pour tout le monde et avant qu'on me lance des tomates, laissez-moi vous expliquer.


Avoir une shape compétitive, ça veut dire avoir une shape avec laquelle tu as confiance de te tenir à côté d'autres personnes qui sont au sommet de leur shape, avec un % de gras hyper bas et avec une harmonie musculaire, selon les standards du sport. Oui, tu peux faire une compétition pour le plaisir/ pour l'expérience, pour un rêve de jeunesse. C'est parfait, je n'ai rien contre ça, même si je suggère d'avantage un shooting photo à ce moment. Je parle ici d'être compétitif sur un stage!


Pour être compétitif, ça prend une certaine base, ça prend du muscle, donc des antécédents dans le gym, mais surtout, un mindset irréprochable et un désir d'accomplir son objectif excessivement fort. Sur quoi je veux mettre l'accent ici, c'est sur le mindset, parce que ¨where the mind goes, the body will follow!¨ Je dis ça parce que si dans ta tête, tu t'es fait dire que ce sera pas si pire, que tu le fais pour des likes instagram, augmenter ton following, parce que ça a l'air cool, parce que c'est la mode, parce que tu veux impressionner du monde, ben tu pars déjà avec une raison si peu forte que le moindre obstacle ne t'amènera pas à vouloir redoubler d'efforts, mais plutôt laisser tomber. Tu as besoin de faire une compétition avec un désir ardant de réussir, de te rendre au sommet, de vouloir, oui bien évidemment, gagner même si on a aucun contrôle de qui se présentera et encore moins de la décision des juges, mais tu dois d'abord et avant tout avoir faim de réussir, faim de te dépasser et être en connaissance que ce sera difficile, probablement la chose la plus difficile que tu auras fait. Mais laisse-moi te dire, c'est ¨worth it¨ comme jamais! 


Quand tu es dans les dernières semaines et que c'est vraiment difficile, que tu sens que tu es à bout de souffle, sur quoi tu vas t'accrocher pour continuer? Je vais te le dire moi, tu vas t'accrocher sur la raison première de ta décision de faire cette compé! D'où l'importance de le faire pour toi et simplement pour toi, parce que ça se peut aussi que tu doives abandonner pour des raisons personnelles, parce que ton corps ne réagit pas aussi bien cette fois, ton environnement est zéro adéquat, trop de stress, trop de travail et tu dois te concentrer sur ta carrière... Plusieurs raisons sont bonnes et ça ne fait pas de toi un lâche ou une lâche, ça fait de toi une personne sage et avertie. Parce qu'on ne fait pas une prep pour faire une prep, on le fait parce qu'on veut donner notre 100%. Une chose que je veux mettre de l'avant, c'est que si la prep à un impact plus négative dans ta vie que positive, ben arrête ça tout de suite. Il faut être intelligent et se connaître pour faire des choix éclairés. 


Bodybuilding, un homme qui s'entraine au gym


Si tu entreprends une prep de compétition, voici ce à quoi tu dois t'attendre:


  1. Ça va être fucking difficile!

  2. Tu vas avoir envi de lâcher à quelques reprises, mais rappelle-toi pourquoi tu as commencé

  3. Tu vas avoir faim, non mais vraiment faim!

  4. Tu vas être fatigué et devoir t'entraîner quand même ...

  5. Tu vas perdre de la force au gym et ahhh ouii les bonnes pompes de gym oublie ça!

  6. Ça se peut que tu fasses pas mal de cardio et quand je parle de cardio, c'est pas une marche dans le parc

  7. Ça va te demander de travailler sur toi-même, parce que ça se peut que tu sois moins patient, plus irritable, mais ce n'est pas aux autres d'écoper pour tes choix.

  8. On va te vendre l'idée des ¨chemins faciles¨ pendant que tu vas être vulnérable en fin de prep, mais si tu veux mon avis, ça fait 15 ans que je suis dans le bodybuilding et le seul chemin qui fonctionne, c'est celui de l'effort maximal mixé avec la volonté ;)


Tout va dépendre de chaque personne, certains vont l'avoir vraiment plus facile que d'autres, alors c'est pour ça qu'on ne peut pas te vendre l'idée que ce sera facile en partant; tout va dépendre des facteurs cités plus haut et oui la génétique en fait partie. Alors ne te fie pas à ton chum ou ton amie qui mangeait tant ou tant de calories et faisait 20min de cardio 3x par semaine... ça c'est propre à chacun et ça change dans le temps avec ton environnement et les éléments stressant autour de toi. 


 

Au final, ce que je veux que tu retiennes de mon message, c'est que le bodybuilding c'est un sport incroyable, mais difficile. Il va y avoir des embûches, des défis et profites-en pour ¨Embrace the pain¨ et level up, mais si la prep devient plus négative que positive dans ta vie, remettre ou canceller tout simplement un show ne fait pas de toi un lâche. Et si tu décides de ¨Embrace the pain¨, dis-toi que le sentiment au fil d'arrivé va être incroyable. Rien de facile dans la vie ne procure un sentiment d'accomplissement et une fierté autant que de traverser des embûches et se rendre au point souhaité!


À vous tous, bonne fin de prep ou bon début de prep!

On se voit au fil d'arrivé ;)


Frank

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page